Suivez
nous !
F T Abonnez-vous à la newsletter
Guides Week-end > Compiègne

Catégories : Toutes Choisir une catégorie

Villes principales : Amiens, Saint-Quentin, Beauvais, Compiègne, Creil, Soissons, Laon, Abbeville, Nogent-sur-Oise, Senlis

Etendre la recherche : Oise, Picardie, Nord de la France, France

Week-end royal à Compiègne, en Picardie

A seulement une heure de Paris, venez découvrir Compiègne, la cité impériale Picarde. Au programme : châteaux, musées, théâtre... et pour couronner le tout, 52 week-ends vous embarque pour un voyage historique et ressourçant dans sa grandiose et mystérieuse forêt !

Palais impérial
Étape 1

Le château-musée de Compiègne

Palais impérial ©Sam Bellet
  • Palais impérial ©Sam Bellet
  • Château de Compiègne ©∗~Lucryso ♫
  • Jardin château de Compiègne ©∗~Lucryso ♫
  • Jardin château de Compiègne ©∗~Lucryso ♫
  • Jardin château de Compiègne ©∗~Lucryso ♫
  • Château de Compiègne ©∗~Lucryso ♫

Le château de Compiègne est aussi connu sous le nom de Palais impérial et classé Monument Historique, que débutera votre escapade.

A son emplacement actuel se dressait au XIVème siècle une forteresse érigée à la demande du roi Charles V. Beaucoup de souverains feront une halte dans ce château, se rendant à Compiègne après leur sacre à Reims, sorte de tradition qui perdurera jusqu'au dernier sacre de Reims, celui de Charles X.

Reconstruite intégralement au XVIIIème siècle par l’architecte Ange-Jacques Gabriel sous les ordres de Louis XV, la forteresse est un bel exemple d'architecture néo-classique. En pénétrant à l'intérieur vous arpenterez les appartements historiques de ce château : la Salle des Gardes, les anti-chambres du Roi et de la Reine, le fastueux appartement de Marie-Antoinette réaménagé tel qu'il l'était au XVIIIème siècle ou encore la Galerie des chasses de Louis XV.

En 1870, la chute de l'Empire donne au château une nouvelle fonction : il devient Musée national et abrite le Musée du second Empire. Le visiter vous permettra alors de découvrir une superbe galerie d'œuvres picturales illustrant les grandes figures de la cour en leur temps, mais également des sculptures du XIXème siècle ainsi qu'une quantité d'objets d'art allant du mobilier à la vaisselle en passant par les bijoux et accessoires tels que le miroir de toilette de la princesse Eugénie.

Le château accueille également le Musée national de la voiture et du tourisme depuis 1927 : traîneaux, diligence, coupé de ville, omnibus parisiens du début du XXème siècle et même quelques ancêtres du vélo parmi lesquels on reconnaît le mythique Grand Bi, datant de la fin du XIXème, caractéristique avec sa roue avant exagérément grande par rapport à celle de derrière. C'est donc un voyage à travers le temps qui vous attend lors de cette visite du château.

Une fois la visite du château et de ses musées terminée, laissez-vous tenter par une promenade dans son parc classé lui aussi Monument Historique et hissé au prestigieux rang des « Jardins Remarquables ». Vous errerez dans son jardin à l'anglaise et croiserez en chemin un jardin des roses, un kiosque, une orangerie, une serre et au centre un joli bassin.

haut

Étape 2

Nature et découvertes historiques en forêt

Forêt de Compiègne Forêt de Compiègne ©CDT Oise / Gilson

Depuis le parc du château, vous apercevez la forêt domaniale de Compiègne. Cette forêt peuplée essentiellement de chênes et de hêtres possède un grand nombre d'arbres plus que centenaires à l'image de l'If de Saint-Pierre qui frôlerait même le millénaire ou du chêne de Saint-Jean âgé de 750 ans, inratable avec son tronc de huit mètres de large. Vous trouverez ce dernier au cœur de la forêt dans le village de Saint-Jean-aux-Bois.
Côté faune, cerfs et chevreuils sont les rois de la forêt même s'ils doivent la partager avec des milliers d'autres congénères. Etangs et  ruisseaux viennent parfaire ce paradis naturel.

Terrain privilégié jadis pour la chasse à cour, la forêt de Compiègne est l'une des plus grandes forêts de France avec près de 15 000 hectares. Aussi, vous pourrez partir à sa découverte en compagnie d'un guide de l'ONF et aller écouter bramer le cerf, profiter de balades nocturnes et apercevoir des chauves-souris ou encore en profiter pour garnir votre panier de champignons.

La forêt est également propice au cyclotourisme. Si votre valise n'était pas assez grosse pour y glisser votre deux-roues, vous pourrez toujours en louer un chez Picardie Forêts Vertes. Et pour obtenir les itinéraires des très nombreuses pistes cyclables de la forêt, rendez-vous sur le site de l'Office de Tourisme de Compiègne.

Lors de votre balade, vous partirez en quête du village de Vieux-Moulin dont la richesse historique pourrait tenir dans son patronyme : le terme « vieux » pourrait en effet être lié au fait que les origines du bourg remontent à la Préhistoire car il a été avéré que la pierre torniche qui surplombe la commune était un cimetière à la fin du Néolithique. Le deuxième nom qui compose son patronyme lui est attribué en raison du moulin construit dans la commune dès le IXème siècle.

Encore habité aujourd'hui, ce village forestier est une véritable curiosité dont la douceur de vivre ne pourra que vous séduire. En le sillonnant, vous apercevrez une église dotée d'un porche et d'un clocher remarquable. Cette ancienne chapelle détruite au début du XIXème siècle est devenue l'église du Vieux-Moulin après que Napoléon III ordonne sa reconstruction.

haut

Étape 3

Réthondes, une clairière classée

Statue Foch ©Nawal_
  • Statue Foch ©Nawal_
  • Monument Alsace-Lorraine ©Nawal_
  • Musée Armistice ©Nawal_
  • Clairière de Rethondes ©Nawal_
  • Musée Armistice ©Nawal_

Intéressez-vous à l'aspect historique de la forêt de Compiègne avec sa clairière de l'Armistice ou clairière de Réthondes. C'est ici, aux abords de la ville de Réthondes, que se trouvait le wagon où se signa l'armistice du 11 novembre 1918 puis celui du 22 juin 1940 édicté par Hitler. Le site est classé Monument Historique.

Une étendue verdoyante et circulaire d'une centaine de mètres de diamètre avec à l'épicentre une dalle marquée de l'inscription : « Ici le 11 novembre 1918 succomba le criminel orgueil de l'empire allemand vaincu par les peuples libres qu'il prétendait asservir ». A l'une des extrémités de la clairière se dresse également une statue du Maréchal Foch, alors chef de l'armée. Mais ce lieu de mémoire qui s'ouvre devant vous est en réalité une fidèle reconstruction de son état d'origine, détruit par les hommes d'Hitler au lendemain de l'armistice de 1940.

On accède à la clairière par une vaste allée bordée d'arbres laissant néanmoins apercevoir les deux voies de chemin de fer ainsi qu'un édifice dédié à l'Alsace-Lorraine en hommage aux soldats français qui leur ont rendu leur indépendance.

Le wagon de l'Armistice est désormais à l'abri dans le Mémorial qui borde la clairière. A son emplacement initial on trouve un gros rocher sur lequel est inscrit le nom du Maréchal Foch. Sur place, vous ne manquerez évidemment pas d'aller visiter le Musée de l'Armistice décliné en mémoire des combattants de ces deux guerres. Et pour vous mettre dans l'ambiance de ce qui vous attend à l'intérieur, un char d'assaut Renault marque l'entrée du musée...

haut

Étape 4

Théâtre impérial, un lieu en deux temps

Théatre Impérial de Compiègne Théatre Impérial de Compiègne ©Andreas Praefcke

Non loin du château de Compiègne, découvrez le lieu de référence artistique et musicale de Compiègne : son théâtre.

C'est à Napoléon III que revient l'idée d'ériger un théâtre à Compiègne dont la construction démarra en 1867. Hélas, trois ans plus tard, la guerre prussienne pousse la construction de l'édifice à l'abandon. Ce n'est qu'en 1991 et sous la houlette d'architectes et de décorateurs que le théâtre impérial de Compiègne voit finalement le jour.

Doté d'une acoustique exceptionnelle avec  une salle quasi intégralement construite en bois, il dispose d'une ouverture de scène de 13 mètres ce qui le hisse au même niveau que le théâtre du Châtelet à Paris. Parmi les éléments architecturaux remarquables de cet édifice, vous ne manquerez pas d'admirer sa salle à l'italienne coiffée de galeries et sa loge impériale qui donne sur le salon de l'Empereur.

haut

Étape 5

Jouez aux petits soldats au musée de la figurine

Défilé des grenadiers ©Musée de la figurine
  • Défilé des grenadiers ©Musée de la figurine
  • Garde ©Musée de la figurine
  • Musée de la figurine ©Musée de la figurine
  • Musée de la figurine ©Musée de la figurine
  • Waterloo ©Musée de la figurine

A l'hôtel de ville de Compiègne, dont les murs remontent au début du XVIème siècle, vous vous arrêterez quelques mètres plus loin dans l'une de ses annexes où le Musée de la figurine historique a établi ses quartiers.

Ce musée est en effet habité par de petits personnages de plombs, de bois ou de plastique qui se font un plaisir de relater et de faire revivre à ses visiteurs les grandes heures de l'Histoire de Compiègne et de la France depuis l'Antiquité jusqu'au milieu du XXème siècle. Sachant qu'ils sont au total 150 000, il est clair que vous ressortirez de là avec un peu plus de plomb dans la tête !

Une visite aussi curieuse que ludique qui ravira petits et grands.

haut

Étape 6

Le château fort de Pierrefonds

Chateau de Pierrefonds ©Nawal_
  • Chateau de Pierrefonds ©Nawal_
  • Chateau de Pierrefonds ©Nawal_
  • Chateau de Pierrefonds ©Nawal_
  • Chateau de Pierrefonds ©Nawal_
  • Chateau de Pierrefonds ©Nawal_

Classé Monument Historique et géré par le Centre des Monuments nationaux, le château de Pierrefonds est un des plus anciens monuments de France.

Ce château fort fut la propriété du duc Louis d'Orléans avant de se voir détruit deux siècle plus tard sous les ordres de Louis XIII. Avec l'aide de son éminent architecte Viollet-le-Duc, Napoléon III donna résurrection à la forteresse. C'est ainsi que vous la découvrirez aujourd'hui arguant harmonieusement architecture du Moyen Age et style Renaissance. Donjon, pont-levis, salle des Gardes... c'est une véritable vie de château qui vous attend ! Les lieux a d'ailleurs prêté leur image à de nombreux films comme Les visiteurs ou Les Rois maudits.

Après avoir longé son chemin de ronde, vous vous immiscerez derrière ses murs et jetterez votre dévolu sur l'une des visites proposées. Vous pourrez ainsi arpenter l'édifice librement ou en compagnie d'un guide. Enfin, pour une exploration plus insolite optez pour la visite nocturne des appartements impériaux et des caves !
 

haut

Étape 7

Agenda & infos pratiques  

Evénements à retenir


Juin / juillet
Festival des Forêts de Compiègne, concerts et randonnées
www.festivaldesforets.fr

Septembre
Le Salon des Antiquaires
www.compiegne-tourisme.fr
 

Sites et adresses utiles
 

Office du Tourisme de Compiègne

www.compiegne-tourisme.fr

Comité Régional de Tourisme de l'Oise

www.oisetourisme.com

Comité Régional de Tourisme en Picardie

www.picardietourisme.com
 

Comment venir
 

En voiture
Paris - Compiègne : 1h10 environ via l'A1
Reims - Compiègne : 1h30 environ via la N31
Lille - Compiègne : 1h50 environ via l'A1

En train
Paris gare du Nord - Compiègne : 40 min environ via Intercités
Reims - Compiègne : 2h environ via TER
Lille Flandres - Compiègne : 2h15 environ via TGV puis TER ou Intercités
www.voyages-sncf.com

En avion
L'aéroport le plus proche est celui de Beauvais, il se trouve à 59km de Compiègne.
www.aeroportbeauvais.com

haut

Voir sur la Carte

Haut

Votre destination est :

Compiègne modifier

Tout pour réussir
votre week-end

Réalisation : Moon Websites (agence web paris)